• 1er essai de débayerisation d'un Canon EOS 350D

    debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateurdebayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur N'ayant pas le budget pour une caméra CCD,
    j'ai tenté la débayérisation d'un EOS 350D d'occasion.
    Le résultat, bien qu'imparfait, est assez satisfaisant.

    Possédant déjà un Canon EOS 1100D Astrodon, mon souhait est de pouvoir disposer d'un imageur de type Caméra CCD.
    Mon budget n'est, hélas, pas extensible.

    En revanche, j'ai acquis une certaine habitude du démontage du Canon EOS 350D.
    J'ai fait l'acquisition de 3 de ces appareils "pour pièces" (30 €/appareil), dont je connaissait le type de panne et le moyen de la réparer.
    L'un des deux appareils ayant une carte mère endommagée, il m'en reste deux que j'ai réparés et qui fonctionnent.

    La "débayérisation" du capteur CMOS de l'EOS 350D (suppression de la matrice de Bayer et, au passage, des microlentilles) me semblait une alternative peu onéreuse pour me doter d'un appareil avec un vrai capteur N&B.
    L'intérêt : augmenter la sensibilité par rapport à un capteur couleur (le gain est estimé à 2,4 x). 

    J'ai réservé l'un des deux appareils pour cette modification "extrême".
    Avant l'opération réelle qui est décrite ci-après, le capteur de l'appareil définitivement HS m'a servi de "brouillon"
    et a été détruit (fils d'or endommagés).

    Voici l'EOS 350D "les puces à l'air". Le repérage de l'emplacement des vis est important en vue du remontage.
    debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur
    debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur

    Une fois la carte-mère retirée,
    le capteur est visible sur son support.

     

    Retirer l'ensemble capteur
    est un jeu d'enfant.

    debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur

    Le support du filtre avant sera utilisé comme
    "masque" pour éviter de détériorer les
    minuscules fils d'or du capteur.
    Une lame de rasoir est très pratique pour
    pouvoir désolidariser le capteur de son
    support. La photo permettra de conserver
    l'orientation du capteur au remontage...
    Ici, le capteur est désolidarisé de son
    support. Prochaine étape : enlever la vitre
    de protection du capteur.
    debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur

    Là encore, la lame de rasoir est très utile
    pour décoller la fenêtre de l'avant du
    capteur "en douceur".
    La vitre est très fragile. La lame de rasoir
    évite de faire trop de petit morceaux et de
    toucher les fameux fils d'or.
    C'est fait : la surface du capteur est enfin
    accessible. La vitre est en seulement deux
    morceaux.
    debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur

    Aperçu de la face avant du capteur.
    Si un seul des fils d'or est rompu,
    c'est foutu !
    Un coup de flash met en évidence la matrice
    de Bayer qui crée cette irisation.
    Un examen rapproché permet de constater
    que les fils d'or sont... intactes.
    la difficulté sera de les garder intactes !
    debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur

    Pour la suite des opérations j'ai
    - remonté le capteur sur son support,
    - enlevé le filtre avant et replacé le
    porte-filtre.
    Le porte-filtre servira de "garde-fou" lors du
    grattage du capteur, pour éviter d'altérer
    les fils d'or.
    Ah, le grattage...
    Pas facile de trouver un matériau
    suffisamment dur pour supprimer la
    matrice de Bayer, sans altérer les
    photo-sites.
    Le plastique dur d'un "touilleur" Pampryl
    (taillé en pointe) a fait l'affaire.
    Le capteur débarrassé de la matrice.
    De peur de casser des fils d'or, j'ai laissé
    une  fine bande d'un côté (supérieur?)
    du capteur.
    Malgré un essuyage+soufflage efficace, pas
    facile de vérifier si des poussières sont
    restées sur sa surface.
    debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur

    Avant de remonter l'appareil photo, j'ai placé un filtre Bader Planetarium CF-2 dans le porte-filtre. Vu le prix du filtre (90 €), c'est le poste le plus onéreux de l'appareil.

    Après un remontage sans difficulté particulière, voici les premières images...
    La balance des blancs est personnalisée, sur al base d'une photo d'un mur blanc.
    On peut remarquer la bande colorée de la zone du capteur ayant encore sa matrice.
    Il y a effectivement un gain significatif en sensibilité.
    Il y a également des imperfections (poussières, légères rayures), que la Plage de Lumière Uniforme (PLU) rendra invisibles lors du traitement des images.

    debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur debayering,cfa removal,Canon EOS 350D,leca philippe,philippe leca,astronome amateur

    Je suis relativement satisfait du résultat à ce stade.
    Vivement les premières prises de vues sur une galaxie ou une nébuleuse !

    « 2014-08-16 et 17 : Sous le ciel de Fleurance2014-12-21 : Un charriot à extrudeuse standard pour imprimante 3D QU-BD OneUp ou TwoUp »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    9
    Alex
    Mardi 30 Octobre à 15:13

    Hi Philippe, I have an old eos 350D, I'm interested in use it in my telescope, this camera have the IR filter extracted, but I want to have it cooled, and debayered, could you do this?

    Thanks

    • Voir les réponses
    8
    Jonathan
    Samedi 23 Décembre 2017 à 13:00

    Juste pour dire que vous pouvez trouver des capteurs nue sur ebay pour une 30ène d'Euros...

    7
    Dimanche 14 Août 2016 à 19:02

    Bonjour,

    J'ai egalement "gâché" un capteur lors d'un premier essai.

    Ce sont les fils d'or qui ont fait les frais du premier essais.

    C'est pour cette raison que j'ai volontairement laissé une zone non grattée lors du second essai, pour ne pas risquer d'arracher les fils.

    J'ai dû me procurer un boîtier HS pour récupérer un capteur et faire la seconde manip fructueuse.

    Hélas, je n'ai pas de capteur en rab.

    Bonne continuation,

    Salutations

     

    • Voir les réponses
    6
    Xavier
    Vendredi 12 Août 2016 à 14:24
    Bonjour, magnifique tuto merci. Je m'y suis lancé, mais forcément je me suis planté sur le premier grattage. Vous n'avez pas un capteur CMOS du 350d en trop que je pourrais vous racheter?
    Merci
    5
    Mercredi 17 Décembre 2014 à 21:14

    Bonjour,

    Je n'ai pas replacé la lame transparente présente devant le capteur, mais il y a toujours le filtre devant le capteur.

    Il n'est donc pas "tout nu"

    En revanche, j'en ai profité pour remplacer le filtre d"origine par un filtre Baader ACF pour conserver la mise au point et gagner encore en sensibilité dans le rouge des nébuleuses.

    Pour la technique du crayon, j'ai bien essayé différents crayons, mais le bois n'était pas assez dur. J'ai donc sacrifié un capteur d'un EOS 350D totalement HS pour différents essais : de la pince à linge en bois au crayon, puis au touilleur Pampryl taillé en biseau.

    Sur le capteur, il n'y a pas de rayures significatives au point de laisser une trace sur l'image. Il y a quelques "oublis" ponctuels de matrice (sur les photos, cela correspond aux quelques points noirs). Bien sûr, la bande colorée que je n'ai pas osé aller chercher de peur de casser les fils d'or.

    Pour le nettoyage des résidus :
    - dans un premier temps : coton tige sec et aspirateur.
    - pour la finition : coton tige imbibé d'alcool, puis coton tige sec (avec moult précautions vis à vis des fils d'or).

    Salutations,

    4
    BENARD
    Lundi 15 Décembre 2014 à 13:58

    Bonjour,

     

    J'aurais quelques questions sur la débayerisation du 350D, étant donné qu'il n'y a pas énormément d'infos sur le net.: avez-vous remplacé la vitre d'origine par un anti-reflet ou avez-vous laissé le capteur à nu, j'ai lu sur le net que les reflets d'étoiles brillantes pouvaient gêner. Quant est-il de la technique du crayon? Plus ou moins de rayures sur le capteur? Avec quel produit avez-vous nettoyé le capteur des résidus de la matrice de Bayer?

     

    Merci,

     

    FB.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :