• Newton 200 de fabrication personnelle

    Construire son propre télescope, quelle idée saugrenue ! Pourtant, des milliers d'astronomes amaeurs se sont lancés dans cette aventure et y ont persisté en construisant plusieurs instruments.
    C'était il y a encore une vingtaine d'année le meilleur moyen pour un amateur de s'équiper à moindre frais d'un instrument de 200 mm ou plus. En effet, le prix d'un tel instrument était accessible uniquement aux plus fortunés.

    A l'heure actuelle, des passionnés sont allés jusqu'à construire un télescope de 1 m de diamètre ! Le diamètre 200 mm est devenu un "classique" qui n'est plus exceptionnel. Ce qui est exceptionnel, c'est le fait de passer à l'acte et d'aller jusqu'au bout de la construction, quelque soit le diamètre de l'instrument.

    Regarder dans un instrument de sa propre fabrication est toujours exhaltant, un peu comme si l'on jouait de la musique avec un instrument que l'on a fabriqué soi-même.
    Pour ma part, j'ai été émerveillé par les articles édités dans les volumes de "Tout l'univers" qui décrivaient pas à pas la construction d'un télescope. Bien que vieillotte et un peu succincte, cette présentation était très incitative àse lancer dans l'aventure.

    A partir de 2002, j'ai pu rassembler à  force de recherche sur le web suffisamment de données et ouvrages pour me lancer dans l'aventure avec la quasi-certitude d'aller jusqu'au bout.
    But visé : comprendre le fonctionnement d'un tel appareil, sur le bout des doigts, en vue de faire de l'astro-photographie et de savoir m'équiper par la suite de matériels performants.

    Les articles qui suivent illustrent l'instrument que j'ai fabriqué, ainsi que certains "accessoires" nécessaires à sa construction.

     

  • Télescope complet Regarder dans un instrument que l'on a fabriqué soi-même, c'est magique !

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Détails du télescope Voici des vues plus rapprochées et détaillées des sous-ensembles qui constituent mon T200 de fabrication personnelle.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique